Contactez-nous

Le diagnostic gaz indispensable lors d’une vente 

Le diagnostic gaz est obligatoire quand on souhaite vendre un bien. Il s’applique dans certaines conditions particulières. Voici l’essentiel à retenir sur ce diagnostic immobilier.

Le diagnostic gaz : pourquoi ?

Diagnostic gazLe gaz est la source d’énergie principale en usage en France. Mais sa canalisation dans les demeures peut causer divers accidents domestiques pouvant aller d’une intoxication à une explosion. Ces situations dangereuses peuvent survenir si des défaillances se manifestent dans l’installation en gaz d’une habitation. C’est pourquoi, il est essentiel de procéder à un diagnostic immobilier gaz d’un logement avant sa mise en vente.

En relevant et en corrigeant les dysfonctionnements liés à l’installation, l’on apprête l’habitation à une utilisation sécurisée, aussi bien pour l’homme que pour les possessions matérielles. Concrètement, le diagnostiqueur examinera la bonne liaison des appareils au réseau de distribution, les niveaux de jointure et conformité du dispositif aux normes en vigueur. Quelles que soient les circonstances, le document final rendant compte du diagnostic doit être annexé au contrat de vente.

Le diagnostic gaz : quels sont les logements concernés ?

On peut affirmer sans restriction que tous les immeubles ne sont pas concernés par le diagnostic gaz. C’est seulement les biens destinés à l’habitation de l’homme qui peuvent être soumis à un diagnostic gaz. Parmi ces habitations, seules sont intéressées celles dont les installations de gaz sont vieilles de plus de 15 ans.

Mais si les installations en gaz d’une maison ont été rénovées, une exception peut être obtenue en ce qui les concerne. Dans ce cas précis, la possession d’un certificat Qualigaz peut remplacer le diagnostic. Mais cette faveur ne peut pas courir plus de trois ans après les travaux de rénovation.

En définitive, pour vendre une maison ou un espace personnel au sein d’une copropriété, il est impératif de faire le diagnostic gaz ou d’avoir un certificat Qualigaz, si cette l’installation gaz est en place depuis 15 ans.
Un diagnostic gaz régulièrement établi est valable pour une durée de trois ans.

L’intervention obligatoire d’un professionnel du diagnostic

Certes, certains diagnostics peuvent se faire par le propriétaire lui-même, mais ce n’est pas le cas du diagnostic gaz. Le niveau de précision et de technicité qu’exige une telle intervention interdisent qu’on puisse la faire avec des astuces de bricolage. De plus, les risques liés à une manipulation inexpérimentée du gaz sont tels qu’il vaut mieux s’en méfier.

Pour réaliser l’inspection de l’installation intérieure de gaz, c’est un diagnostiqueur professionnel, formé et certifié qu’il vous faut. Si vous négligez de faire le diagnostic, vous pouvez vendre le bien sans problème. Mais vous vous exposez à des poursuites judiciaires si les défaillances de l’installation causent des préjudices aux nouveaux occupants de l’habitation.

À titre informatif, on peut mentionner que si la loi Alur est adoptée définitivement dans son état actuel, les bailleurs seront contraints de joindre un diagnostic gaz à leur contrat de location.

Les diagnostiqueurs de Gica Diagnostic sont des professionnels compétents avec de longues années d’expérience. Ils possèdent l’assurance professionnelle nécessaire pour couvrir vos réalisations contre toute réclamation ultérieure. Ainsi, vous êtes certain de réaliser des transactions immobilières irréprochables.

Nous vous offrons un tarif spécialement adapté à vos besoins particuliers sur la base d’un devis personnalisé. Afin d’en bénéficier sans plus attendre, vous pouvez demander l’établissement d’un devis maintenant. C’est gratuit et sans aucun engagement de votre part. Contactez-nous à cet effet.